search

Accueil > Actualité > Lettres nationales et académiques > Décès de gaël Ducrot

Décès de gaël Ducrot

jeudi 23 avril 2020, par Maxime Bourgeaux

Chères et chers collègues,
C’est avec une immense tristesse que nous avons appris, le W.E dernier, le décès brutal dû à une crise cardiaque, de notre collègue Gaël Ducrot, professeur au collège de Decize ainsi qu’au lycée Alain Colas de Nevers.
Gaël Ducrot était un enseignant remarquable, compétent, dynamique, attentif aux élèves surtout, imaginant et réalisant projet après projet. Une Classe à horaire aménagé devait voir le jour bientôt en son établissement ainsi qu’une option facultative arts plastiques au Lycée de Decize. Gaël Ducrot fut aussi « professeur relais » au Centre d’art de Pougues-les-Eaux ; à ce titre, il permit à de nombreux collèges de la Nièvre de bénéficier de prêts d’œuvres ou de résidences d’artistes. Il était, par ailleurs, engagé auprès de maintes associations. Lire le texte intégral >

Chères et chers collègues,
C’est avec une immense tristesse que nous avons appris, le W.E dernier, le décès brutal dû à une crise cardiaque, de notre collègue Gaël Ducrot, professeur au collège de Decize ainsi qu’au lycée Alain Colas de Nevers.
Gaël Ducrot était un enseignant remarquable, compétent, dynamique, attentif aux élèves surtout, imaginant et réalisant projet après projet. Une Classe à horaire aménagé devait voir le jour bientôt en son établissement ainsi qu’une option facultative arts plastiques au Lycée de Decize. Gaël Ducrot fut aussi « professeur relais » au Centre d’art de Pougues-les-Eaux ; à ce titre, il permit à de nombreux collèges de la Nièvre de bénéficier de prêts d’œuvres ou de résidences d’artistes. Il était, par ailleurs, engagé auprès de maintes associations.
Beaucoup d’entre nous le connaissaient bien et l’appréciaient. L’Institution, la discipline « arts plastiques », sont aujourd’hui endeuillées.
J’ai, personnellement, croisé Gaël plusieurs fois ; son extrême attention, sa persévérance, son désir de faire partager son enthousiasme, son sourire, restent en ma mémoire. C’est bien sûr à l’homme que nous pensons, davantage encore qu’au professeur exemplaire qu’il fut. Gaël Ducrot va cruellement manquer à ses élèves, à ses collègues de travail, aux chefs d’établissements avec qui il travaillait.
Messieurs Christian Vieaux et Philippe Galais, Inspecteurs généraux m’ont fait part de leur tristesse.
Nous présentons toutes nos condoléances à sa famille.

Bruno Durand, IA-IPR arts plastiques